Nourrir à la main

Quaker

COMMENT NOURRIR VOTRE OISEAU À LA MAIN

LE POIDS

Le poids de votre oiseau est LE MEILLEUR INDICE de son état de santé. Il doit être pris chaque jour, le matin avant les repas à l’aide d’une balance alimentaire et doit être noté dans un journal dédié à votre oiseau.

ALIMENTATION

Votre oiseau devra être gavé, soit nourri avec de la pâtée d’élevage donné à la seringue. Jusqu’ à quand ils doivent  être gaver ? Selon ses besoins lui et personne d’autre devra choisir; il refusera sa portion, il la mangera moins vite, la recrachera lorsqu’il n’en voudra plus. Ne forcez jamais un oiseau à manger ce que vous lui donnez à la seringue ou à la cuillère car vous risquez de provoquer une pneumonie par aspiration, c’est-à-dire que votre oiseau va recevoir de la nourriture dans les poumons et risque de développer une pneumonie potentiellement mortelle.

LA QUANTITÉ

Varie selon les espèces. Les Cacatoes, les Gris d’afrique, les CaÏques, les Éclectus et les Conures devraient recevoir 10% de leur poids (kg) en volume (ml) à chaque repas. Les Ara Hyacinthe et les Ara de Buffon devraient recevoir 12% de leur poids à chaque repas alors que les Ara Cloroptères devraient en recevoir 11%.

LA TEMPÉRATURE

Elle devrait se trouver entre 104 et 107°F. Si la pâtée n’est pas suffisamment chaude, votre oiseau ne l’acceptera pas et la digestion sera inadéquate. Si elle est assez chaude, vous noterez que votre oiseau fera un mouvement de va et vient avec sa tête comme s’il voulait se cogner le bec sur la seringue. C’est un phénomène tout à fait normal que l’on observe chez l’oisillon lorsqu’il est nourri au bec de ses parents. Si la pâtée est trop chaude, vous risquez de brûler le jabot de votre oiseau, soit la poche dans laquelle la nourriture se déverse avant d’atteindre l’estomac. Faire attention pour ne pas trop remplir le jabot de l’oisillon pour ne pas l’étirer. L’idéal est de mélanger quelques cuillères à thé de pâtée avec de l’eau préalablement bouillie qu’on a laissé refroidir quelques minutes (autrement on risque de détruire les nutriments dans la pâtée). Le mélange devrait être de texture yogourt et il ne devrait y avoir aucun grumeau au risque qu’ils ne gonflent dans le jabot de votre oiseau ou qu’il complique la digestion. Lorsqu’elle est bien mélangée, relever la température à l’aide d’un thermomètre (le poignet n’est pas fiable!). Si le mélange n’est pas suffisamment chaud, ajoutez de la pâtée et de l’eau chaude plutôt que de réchauffer le mélange au four à micro-onde. Cela modifie le mélange de pâté et la température du mélange n’est pas homogène (risque de brûlure). Si le mélange est trop chaud, placer le contenant dans l’eau froide en brassant pendant environ 1 minute.

Utilisez des SERINGUES A EMBOUT DE CATHÉTER propres (trempée à l’eau bouillante) pour nourrir votre oiseau. La cuillère est déconseillée, car elle est plus associée à des risques de contamination, de pneumonie par aspiration et créer plus de dégâts.
Faite entrer le bout de la seringue DU CÔTÉ GAUCHE DU BEC DE L’OISEAU EN L’ORIENTANT VERS SA DROITE À LUI afin de réduire les risques de fausse déglutition. Administrer une petite quantité à la fois pour lui donner le temps de l’avaler.
NETTOYER BIEN LE BEC ET SON CONTOUR après chaque repas afin d’éviter les irritations de la peau autour du bec ou encore la croissance bactérienne dans le résidu de pâté sur le bec de l’oiseau.

FRÉQUENCE

Varie selon l’espèce et selon l’âge de votre oiseau. Voici des valeurs APPROXIMATIVES, si vous notez une perte de poids en cours de route, augmenter le nombre de repas par jour immédiatement.

Cockatiel :

  • 20-30jours : 3 repas par jour
  • 30-40 jours : 2 repas par jour
  • 40-X jours : 1 repas par jour

Gris d’afrique, Éclectus, Conure, CaÏque, Amazone :

  • 25-40 jours : 3 repas par jour
  • 40-50 jours : 2 repas par jour
  • 50 à x jours :1 repas par jour

Cacatoes et Ara :

  • 30-45 jours : 3 repas par jour
  • 45-65 jours :2 repas par jour
  • 65-90 jours : 1 repas par jour
  • X : le moment où il refusera sa pâtée !

 

** Ne préparez pas le mélange de pâtée à l’avance pour toute la journée. Même si vous le placez au frigo, la croissance bactérienne est présente et les risques d’infection aussi!
Le jabot de votre oiseau devrait toujours être vide le matin. Si ce n’est pas le cas, surveiller les fientes de votre oiseau. Si elles sont moins fréquentes, consultez un vétérinaire, il se peut que le système digestif de votre oiseau fonctionne au ralenti (Maladie).

 

Dès que votre oiseau reçoit 2 repas par jour, vous pouvez débuter LA TRANSITION en lui offrant de la moulée toute la journée dans un plat dans sa cage ainsi que des fruits et légumes VARIÉS PLACÉS PARTOUT DANS LA CAGE. Plus vous variez l’alimentation de votre oiseau en jeune âge, moins il sera capricieux et plus il recevra une diète équilibrée! Le but de placer les aliments partout dans la cage est d’introduire votre oiseau au foraging qui consiste en un enrichissement de l’environnement primordial pour votre oiseau. Les graines ne doivent pas être offertes, car elles sont riches en graisses et plus gouteuses. Votre oiseau risque de développer une aversion pour la moulée et de développer des carences nutritionnelles importantes. Les graines seront des récompenses occasionnelles plus tard dans la vie de votre oiseau. LE BOL D’EAU peut être offert dès qu’il reçoit 2 repas par jour. Assurez vous de la changer 1 fois par jour minimum.

 

L’idéal est de commencer par réduire la quantité de pâtée par repas et lorsqu’il refusera catégoriquement la moindre bouchée de pâtée, donnez-lui en 1 jour sur 2. Il s’agit d’un moment important dans la vie d’un perroquet alors il convient d’être très attentif à son comportement

TEMPÉRATURE AMBIANTE

Les jeunes oiseaux sont plus sensibles au froid que les adultes dans la mesure où ils sont plus petits et qu’ils ont moins de plumes. La température ambiante devrait être environ de 24 °C et on peut aussi ajouter une lampe chauffante (comme pour reptiles) au-dessus de sa cage en s’assurant qu’il ne puisse pas l’atteindre, ni le fil, même lorsqu’on le sort sur le dessus de la cage! Cette lampe peut être allumée 2 heures en après — midi (les oiseaux font souvent une sieste l’après-midi et étant moins actifs, leur température corporelle diminue) ou lorsque ses plumes sont ébouriffées (signe qu’il a froid sauf s’il est en train de jouer).

SOMMEIL

Comme les bébés, les jeunes oiseaux ont besoin d’un maximum de sommeil afin de favoriser une croissance adéquate et un bon état de santé. Ils ont besoin de 12-14h de sommeil par nuit, ce qui n’implique PAS DE BRUIT (TÉLÉVISION) ET PAS DE LUMIÈRE (couverture opaque pour recouvrir la cage). De plus, il ne faut jamais déranger un oiseau qui fait une sieste (classique en après-midi).