Alimentation

Tropican

ALIMENTATION DES OISEAUX

 

RATION QUOTIDIENNE :

  •   35-40% graines ou moulée
  • 25% fruits et légumes
  • 10-15% légumineuses
  • 25% nourriture de table

 

35-40% DE GRAINES OU MOULÉE

  • Un bon mélange doit contenir au moins 5 sortes de graines différentes selon l’espèce
  • Aucun mélange n’est complet
  • Toujours ajouter des suppléments alimentaires (vitamines et minéraux)

 

25% DE FRUITS ET LÉGUMES

  • Fruits: pomme. Poire, raisin, banane, bleut, fraise, melon, fruits tropicaux, orange
  • ÉVITEZ TOUS LES NOYAUX SÉCHÉS OU FRAIS
  • LÉGUMES : épinard, brocoli, chou, carotte, luzerne, chicorée, poivron. Ils doivent être frais, variés et bien nettoyés.

 

25% DE NOURRITURE DE TABLE

  • Protéines animales: viande maigre cuite, œufs cuits, fromage cottage, yogourt, vers de farine
  • Grains entiers: céréales sèches et cuites, riz, flocon d’avoine non cuit, pain de blé entier, muffins, pâtes sèches ou cuites, craquelins, couscous, orge, bulghur
  • Noix : avec modération

 

10% DE LÉGUMINEUSES

 

  • Toutes les légumineuses cuites al dente
  • Fève, lentille, pois chiches

 

GÂTERIES

  • 1 à 2 fois par semaine
  • Branches de millet coupées (morceau de 1 pouce)

 

ALIMENTS DÉFASTES OU TOXIQUES POUR LES OISEAUX

  • Avocat
  • Ail, oignon, ciboulette et l’Échalote
  • Pomme de terre
  • Boisson gazeuse, café et thé
  • Croustilles, bretzels, grignotines, pizza, poutine, frites :
  • Charcuteries
  • Chocolat
  • Feuilles de rhubarbe
  • Fruits et légumes en conserve
  • L Os de poulet
  • La margarine, le beurre, le saindoux et la graisse végétale
  • Produits laitiers :
  • Pépins et noyaux de fruits
  • Le sucre raffiné: le glucose, le fructose, le dextrose, le sucrose, le maltose, le miel, le sirop de mais, la mélasse.
  • Viande crue

 

SYMPTÔMES DE L’EMPOISSONNEMENT

  • Faiblesse * agitation
  • Apathie * anorexie
  • refuse de se percher * vomissements
  • plumage gonflé * difficultés respiratoires
  • ailes pendantes
  • mort subite survenant rapidement ou quelques heures après l’ingestion. Le décès se produit généralement quelques minutes après l’apparition des signes respiratoires.
  • Enflure de la région thoracique et de la gorge.